La ville

Animation (Xème - XIIIème siècle) - cliquez pour voir en grand

Charlieu, fille des moines et du commerce

Il est très probable que la vallée du Sornin ait été occupée avant la fondation du monastère. Cependant c'est le monastère et sa situation au carrefour d'importantes routes qui vont permettre le développement de Charlieu.

Charlieu est d'abord fille des moines :

Les artisans, attirés dès la fondation du monastère de Charlieu par la sécurité et l'assurance du travail, formaient, à la fin du XIIème siècle, au temps de Philippe Auguste, un bourg important sur le domaine bénédictin, mais en dehors de l'enceinte orientale du prieuré.

Abbé H. Monot, Charlieu, page 32.

Le monastère sera donc à l'origine du bourg primitif.

Charlieu est aussi fille du commerce :

Attirés par les nombreux emplois dont les moines ont besoin pour assurer leur existence matérielle, des gens s'installent à proximité du monastère. Ainsi naît une petite agglomération dont le trafic de la grande voie française va stimuler précocement le développement.

Aux XIème-XIIème siècles apparaît un nouveau type de villes : la ville marchande - type bien différent de la ville romaine, centre administratif et de plaisirs. La "renaissance urbaine" du moyen-âge est, en réalité, la "naissance des villes marchandes" dont l'importance s'estompera - sans s'effacer complètement - devant les villes à dominante industrielle engendrées de la révolution industrielle du XIXème siècle.

Charlieu est l'une de ces "filles du commerce" (H. PIRENNE), et la plus précoce de la région.

Etienne Fournial, Charlieu, page 157.

Le carrefour des routes commerciales voit apparaître un second foyer d'urbanisation, le bourg neuf.

Une présentation


Page créée le 25/07/2006, dernière modification le 31/07/2016.